top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

5 grandes tendances de la décoration pour 2024, selon les experts d’AD



Armez-vous de conseils esthétiques et stylistiques et apprenez pourquoi le romantisme devrait faire son grand retour.


Les tendances de la décoration en 2024


Nous avons surfé sur les vagues du renouveau des années 1970, de la moquette, de l’ascension et de la chute de l'Ultrafragola ainsi que sur celles des tapis bouclettes. Mais qu'allons-nous trouver dans notre boule de cristal en l'interrogeant sur les « tendances de la décoration 2024 » (ou en tapant ces mots clés sur Google) ? Loin de s'en tenir aux simples prédictions, AD PRO a consulté des experts : 2024 promet d'être une année de couleurs décalées sélectionnées avec soin, de mix de design de différentes époques et d'un retour au romantisme, avec des tons joailliers et des fleurs, ce qui offre un répit bienvenu à la marche en avant effrénée de la technologie.


Les teintes pêche et abricot


Douces, sucrées et un peu acidulées, la pêche et l'abricot sont les teintes dominantes des prévisions de couleurs d'intérieurs pour 2024. Pantone a nommé Peach Fuzz sa couleur de l'année, Leatrice Eiseman, directrice exécutive du Pantone Color Institute, la décrivant comme « une couleur rayonnante de chaleur et d'élégance moderne ». Gemma Riberti, responsable des intérieurs à l'agence de prévision des tendances WGSN, note de son côté que son équipe a les yeux rivés sur l'orange. Elle remarque en particulier son émergence en tant que « couleur de la lumière dans le secteur du bien-être » et qu'alternative aux pastel traditionnels. La couleur de WGSN pour 2024, Apricot Crush, « peut être facilement associée à des tons neutres et naturels, convient aux textiles, au verre, aux produits pour le bain et la chambre à coucher, estime la spécialiste, mais vous pouvez aussi l'utiliser en la contrebalançant avec des verts, des violets et des bleus pour un contraste vibrant ».




La technique classique consistant à choisir des combinaisons chromatiques des deux versants de la roue des couleurs fait également partie des idées à piocher chez Champalimaud Design. Courtney Brannan, directrice de l'agence, explique à AD PRO que concernant les tendances 2024, « nous voyons toutes les possibilités qu'offrent les tons pêche et turquoise ». Bien que ces teintes aient un côté tropical, elles « peuvent bizarrement être neutres », dit-elle. Exemple : « Au Ritz-Carlton Grand Cayman [dans les îles Caïmans], le turquoise est du plus bel effet dans le Silver Palm Bar ». Dans le West Village de New York, le mur en plâtre de teinte pêche d'un appartement « a une présence beaucoup plus discrète, qui sert de toile de fond à l'espace de vie artistique qui l'entoure ».


Le métal


Retour aux éléments essentiels pour les tendances de la décoration en 2024 : le chrome, l'acier et l'aluminium sont soudainement omniprésents. Pinterest Predicts 2024 comprend même un tableau « Hot Metals » à l'esthétique surréaliste avec des surfaces brillantes qui ressemblent au mercure liquide.




David Michon, auteur de la newsletter Substack For Scale, pense qu'il s'agit d'une conséquence naturelle de la surcharge de tons terreux du début des années 2020 : « La recherche désespérée d'une certaine forme de chaleur dans ce monde froid a épuisé les bruns “terreux” et les gris “méditatifs” », note-t-il. Il ne faut pas pour autant qualifier ces finitions métalliques d'industrielles : « Les nombreuses explorations en inox du Concorde de Milan, de Harry Nuriev ou de Tejumola Butler Adenuga nous montrent qu'en fait, l'acier ne fait pas que refléter. » D'une façon générale, poursuit l'expert, ces métaux amplifient l'ambiance que dégage déjà une pièce. Avec une exception notable, « les appareils électroménagers en acier inoxydable, qui restent surcotés ».


Holly Hunt, fondatrice de House of Hunt, abonde en son sens, mais prône une finition légèrement plus discrète : « Je prévois que les aluminiums brillants et l'argent gagneront en popularité en 2024, après des années où l'or et le noir ont dominé, dit-elle à AD PRO. Mais j'ai tendance à éviter les métaux trop brillants et je préfère la richesse d'un chrome ou d'un nickel brossé, car ils donnent un aspect plus poli et sophistiqué. » Au début du mois, Nifembi Marcus Bello a présenté un ensemble de meubles en fonte d'aluminium à Design Miami. D'où acte.


Les tons joailliers


Les couleurs des pierres précieuses confèrent à la palette des tendances design 2024 une impression de mystère. Selon Rob Natale, chef du design chez Sixpenny, c'est dû en partie à la récente domination des tons neutres dans les intérieurs : « Les gens redécouvrent la couleur dans leurs maisons, ce qui est un changement bienvenu par rapport à la palette entièrement neutre que nous avons vue plusieurs années, et les tons de bijoux sont à l'avant-garde de ce changement, relève-t-il. C'est un moyen parfait d'incorporer l'opulence, que ce soit comme accent ou comme pièce maîtresse d'un espace, car ces coloris créent un contrepoint puissant à presque tous les décors. » Suivant à la lettre sa propre sagesse, Sixpenny vend actuellement des meubles dans une gamme de teintes inspirées des pierres précieuses.




Holly Hunt se fait l'écho de l'inclusion par Rob Natale de l'ambre comme ton bijou – une catégorie qui a tendance à être froide plutôt que chaude – en le décrivant comme « une nuance étonnante et polyvalente ». La maison de Giancarlo et Jane Keltner de Valle dans le Connecticut, avec sa salle à manger couleur miel, constitue un autre argument convaincant en faveur de cette tendance.


Les nouveaux romantiques


Le romantisme n'est ni l'apanage du XIXe siècle, ni des années 1980. La décoration romantique a plus à offrir que l'incarnation clichée de l'esthétique Saint-Valentin. Lorsqu'ils sont adoptés avec goût, les roses, les rouges, les fleurs, la dentelle et les rubans peuvent être aussi sensuels que provocants. Bien que nous soyons peut-être en plein milieu d'un « retour de flamme », selon les commentateurs du Times et certaines galeries Instagram, le romantisme a incontestablement le vent en poupe. Les partisans du style seront soulagés d'apprendre que les fleurs sont de retour : « Des oreillers à la literie en passant par les tapis, nous voyons l'inspiration botanique s'immiscer dans tous les textiles », constate l'équipe de Citizenry, qui précise que sa collection de printemps présentera « des motifs floraux doux dans des tissages et des imprimés ». La boutique en ligne Kaiyo note également qu'avec les styles Cottagecore et Grandmillenial qui perdent de leur importance cette année, les fleurs plus grandes que nature et le maximalisme floral remettent les fleurs subtiles au goût du jour.

Si l'entretien des fleurs vous rebute un peu, Citizenry recommande d'opter pour des fleurs éternelles, qui ne fanent pas : « Aux dernières fêtes, nous avons constaté une augmentation des investissements dans les fleurs de Noël séchées, en particulier dans des variétés inattendues. »


Le romantisme ne se limite toutefois pas aux fleurs. Comme le dit Dayna Isom Johnson, experte en tendances chez Etsy, « c'est une célébration de l'amour, de la nostalgie et des plaisirs simples de la vie d'une manière générale ». En accord avec sa propre couleur de l'année, Berry, Etsy voit les acheteurs graviter autour d'articles aux teintes de baies, de la literie aux coussins en passant par les chandeliers, « afin d'ajouter une chaleur romantique à leur intérieur ».




Le mélange des périodes historiques


Michael Diaz-Griffith, directeur exécutif de Design Leadership Network et auteur de The New Antiquarians: At Home with Young Collectors, affirme qu'en ce qui concerne les antiquités américaines, 2023 s'apparente « au raz-de-marée de la fin de Deep Impact, et nous sommes tous des Téa Leoni : subsumés », pour ceux qui ont la référence. C'est autant le reflet de l'évolution des goûts que le résultat de nouvelles études passionnantes sur l'histoire du design. « La tendance la plus importante de l'Americana n'est pas directement liée à l'esthétique, explique-t-il à AD PRO, c'est l'évolution de notre compréhension de la catégorie elle-même. La culture matérielle américaine a été (et est toujours) celle des artisans racisés, des femmes et des jeunes filles, des Amérindiens, des immigrants et d'autres personnes traditionnellement marginalisées dans les pages de l'histoire, et notre changement d'orientation se traduit par une nouvelle compréhension de ce que le style Americana a été : fait par et pour tous·tes. »




Cette histoire inclut une approche quelque peu avant-gardiste de l'intégration de pièces Americana, qui a trait au folklore et à la culture des États-Unis, dans les intérieurs d'aujourd'hui : « Je suis particulièrement enthousiasmé par la façon dont les spécialistes du design de collection – y compris les modernistes purs et durs – commencent à apprécier les expressions plus minimales et formalistes du design américain, ajoute-t-il. Il y a un précédent à cela : au début du XXe siècle, les artistes modernes et leurs mécènes avant-gardistes ont pratiquement inventé le marché de l'Americana tel que nous le connaissons aujourd'hui. Ils ont vu un parallèle entre l'art moderne et l'utilisation audacieuse et graphique de la ligne dans les beaux-arts et les arts décoratifs américains. Vu sous le prisme social, l'Americana est tout aussi neuf et frais. Les Shakers, par exemple, très austères, n'étaient pas guidés par le sex-appeal, mais ils étaient loin d'être disciplinés, poussant le fonctionnalisme vers une extase dont le Bauhaus ne pouvait que rêver. Qui ne voudrait pas posséder un morceau de cette histoire américaine radicale en 2024 ? Mon conseil : réglez sans plus attendre vos alertes pour les prochaines ventes aux enchères ! »



Article initialement publié sur AD PRO.

Par Sarah Archer

4 vues0 commentaire
  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page