top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Construction : Quelle est la différence entre un projet en blanc et celui en gris ?




LES PROJETS EN BLANC


Un projet de construction est dit "blanc" lorsque le promoteur commence les travaux de construction sans avoir pour autant signé de promesse de vente ou bail.


Avant de démarrer un projet de construction, le promoteur immobilier va étudier la faisabilité du projet en analysant le terrain choisi et les financements dont il dispose. Si les délais de construction sont relativement courts, les promoteurs peuvent opter pour une construction en blanc. Ce type de construction est initié sans qu'aucune location ou vente n'était été établie. Ce qui veut dire que le promoteur faire construire ses bâtiments, sans avoir la certitude que tous les biens du projet seront occupés.


La construction en blanc est donc une opération plus ou moins risquée. Les promoteurs misent sur la possibilité de trouver des locataires et des propriétaires une fois que la construction sera achevée. C'est donc un pari risqué pour les professionnels de la promotion immobilière.


LES PROJETS EN GRIS


Plus fréquente, la construction en gris est elle initiée lorsque la totalité ou une partie des biens du projet sont loués ou vendus. Tant que cette étape n'est pas terminée, la construction ne peut pas commencer. En revanche, toutes les démarches qui concernent la construction peuvent être lancées : permis de construire, études, aspect foncier etc. Moins risqué que le projet en blanc pour le promoteur, le projet en gris impose toutefois aux futurs acquéreurs d'acheter sur plans.


Par Arthur Loyd Oise


13 vues0 commentaire

Comentarios


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page