top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Feng Shui : la chambre en 9 règles d'or pour un sommeil paisible

Dernière mise à jour : 27 févr.



La pratique du Feng Shui dans la chambre est toute particulière. Voici notre guide approfondi en 9 étapes simples pour retrouver des nuits de sommeil dignes de ce nom.


Le Feng Shui dans sa chambre en 9 étapes simples


L’art millénaire du Feng Shui repose sur l’étude des courants énergétiques appelés “” et cherche à les harmoniser par le biais d’une bonne circulation du vent (Feng) et de l’eau (Shui). Aujourd’hui, véritable philosophie de vie basée sur les fondements taoïstes, il considère chaque élément de notre entourage comme vivant et mû d'une énergie qui lui est propre, interagissant avec son environnement. Dans notre situation, le Feng Shui nous invite alors à observer le vivant en chaque objet, ses interconnexions, et d’appliquer ces observations à notre habitation.

Pièce maîtresse de la maison, la chambre en représente l’esprit. En ce sens, elle se doit d’apaiser et d’être un lieu de relaxation idéal. Si les règles sont nombreuses et parfois contradictoires, ce guide rassemble les meilleurs conseils pour savoir comment disposer sa chambre selon le Feng Shui actuel et améliorer la qualité de son sommeil.


1. Bien choisir son lit



Tout commence lors de la sélection du lit. Plusieurs règles entrent en jeu afin d’apporter à la fois énergie positive et confort à la pièce. Dès le début, la taille du lit est à prendre en compte. En effet, un lit trop grand aura tendance à être supporté par un sommier séparé en deux parties. Si sa taille permet un meilleur confort, la séparation entre les deux sommiers est un véritable problème pour la bonne circulation des énergies. En effet elle aura tendance à stagner entre les deux parties, il faudra alors y préférer un sommier unique, quitte à sacrifier quelques centimètres du matelas. En ce qui concerne le linge de maison, préférez-y du lin ou des matières douces et optez pour des coloris neutres ou pastels qui entreront en résonance avec ce que vous souhaitez apporter dans votre quotidien.


2. Comment placer son lit dans une chambre selon le Feng Shui ?



Le lit est l’étape clé de la chambre, son positionnement doit respecter quelques règles importantes afin de permettre une libre circulation des énergies. Le reste du mobilier viendra ensuite perfectionner la position de ce dernier.


  • Positionner le lit en face de la porte. Pour apporter un mouvement circulaire dans la chambre, il faut avoir un point de vue sur la porte mais éviter à tout prix de créer une ligne droite entre le lit et la porte. L’idéal est alors d’avoir la porte sur un coin et, si cela est impossible, positionner un miroir qui permette d’avoir un point de vue sur la porte.

  • Opter pour une tête de lit. Symbole de support et de stabilité, une tête de lit solide et aux angles doux permet d’adjoindre une sensation de sécurité au confort du lit.

  • Éviter de boucher les sorties. Idéalement, le lit doit être placé au milieu de la chambre selon le Feng Shui. Lieu de confort, il ne doit pas être en mesure de retenir les énergies. Ainsi, les sorties à sa gauche, sa droite et au pied du lit doivent être libérées. Également, positionner le lit directement sous une fenêtre est à éviter, il faudra y préférer un mur solide.

3. Faire attention à libérer les espaces


Le lit représente une grande superficie et il est souvent tentant d’utiliser l’espace vide en dessous de ce dernier. Il faut cependant faire attention à ne pas l’utiliser comme espace de rangement. La circulation du Qì ne doit pas être entravée tout autour du lit, de même sorte qu’en dessous et au-dessus de celui-ci. Certains éléments, en particulier ceux en rapport avec le mouvement tels que les chaussures ou bien les valises, doivent absolument être éloignés du lit afin de s’assurer un espace calme.


4. Quelle couleur pour une chambre appliquant le Feng Shui ?



Loin des couleurs vives, la chambre nécessite le calme que seules les couleurs douces et neutres peuvent lui accorder. Tons crèmes, pastels et bruns peuvent aisément s’accorder avec du blanc cassé ou du beige. L’objectif est ici d’user d’accentuation de couleurs naturelles sur un intérieur aux couleurs sereines. Selon les préceptes du Feng Shui, chaque couleur peut apporter différentes vertus selon l’effet recherché :


  • Le bleu glacier et le vert pâle sont tous deux synonymes de vitalité. Si vous recherchez une nuit revigorante, ce sont les couleurs idéales.

  • Les teintes pêches sont à privilégier pour favoriser des rencontres romantiques. Cependant, évitez d’en abuser sous risque de voir l’effet décuplé.

  • Attention au blanc pur et au blanc de plomb, le premier renvoie facilement la lumière la nuit et peut troubler le sommeil. Quant au second, sa teinte le classe en tant qu’élément lié au métal, symbole de concentration et de prise de décision, bien loin de l’effet recherché dans une chambre.

Ensuite, ne réfléchissez pas uniquement à la couleur des murs mais pensez globalement à sa décoration et ses ornements. N’hésitez pas à inclure des détails qui iront ajouter les touches de couleur souhaitées. Finalement, faites en sorte d’opter pour une couleur dans vos goûts afin de vous assurer qu’elle puisse vous apporter calme et réconfort.


5. La symétrie, une bonne idée à appliquer avec attention



En ne conservant que l’utile dans un souci d’épure, il est facile d’opter pour une symétrie parfaite autour du lit, ce qui est d'ailleurs souvent recommandé par les règles du Feng Shui. En revanche, selon l’effet souhaité, il faut faire attention à la manière dont on l’applique. Si l’usage d’objets par paires attire de bonnes énergies dans la pièce (ainsi que l’amour), une symétrie impeccable peut se retourner contre vous.

Une belle harmonie provient en réalité de paires complémentaires plutôt que d’un jeu de miroir. Prévoyez des objets qui savent se répondre, de par leur couleur, leur forme ou bien leur matière. Modifiez l’ambiance et l’attitude de la chambre en choisissant des tables de chevets qui se correspondent plutôt qu’en doublon. Même si la chambre n’est prévue que pour une personne, anticipez une place accueillante pour une seconde. Le Feng Shui, pour une chambre de célibataire, s’applique de la même manière. En revanche, ne négligez pas un espace équitable de part et d'autre du lit.


6. Quelles plantes pour une chambre Feng Shui ?



Les plantes sont un symbole de vitalité et sont très souvent recommandées lors de la pratique du Feng Shui chez soi. Attention cependant à privilégier certaines plantes plutôt que d’autres. Tout d’abord, il faut éliminer toute plante qui présente des bords tranchants, coupants ou bien piquants. Pour s'accommoder à la douceur de la pièce telle que définie dans les points précédents, une plante à feuilles rondes représente le candidat idéal.

Si l’entretien des plantes n’est pas quelque chose qui vous préoccupe naturellement, optez pour une plante nécessitant peu d’arrosage à l’instar des pothos. En effet, une plante en mauvais état chamboulera l’énergie de la pièce, brisant son harmonie précédemment installée. Finalement, n’abusez pas sur leur présence. Bien que belles et pouvant apporter avec elles une couleur correspondant à la chambre ainsi que des éléments naturels, le Feng Shui considère la présence trop importante de plantes comme un risque. En effet, leur énergie étant portée sur la croissance et l’énergie, leur trop grand nombre peut entrer en conflit avec le caractère relaxant de la chambre.


7. Savoir séparer travail et repos



Si un espace de travail peut parfois s’immiscer dans la chambre, il faut faire attention à la manière dont il se déploie. Accompagné de son bureau, de sa chaise et de ses équipements, il apporte avec lui des énergies contradictoires au repos souhaité. Cependant, un bureau n’est pas à proscrire à proprement parler, il suffit de faire attention à ces détails :


  • Attention aux équipements électroniques. Chargés en ondes magnétiques, tout ce qui est ordinateurs, tablettes, téléphones portables sont à proscrire. Pour le réveil, optez pour un modèle mécanique qui ne nécessite pas d'alimentation électrique, au risque de perturber votre sommeil et votre système immunitaire.

  • Créez un maximum de séparation entre le bureau et le lit. Tendez à l’éloigner le plus possible et, si possible, érigez une cloison entre les deux. Un paravent ou bien un rideau tendu suffisent à créer cette séparation mais, si rien d’autre n’est possible, pensez à couvrir votre espace bureau chaque soir d’un drap.

8. Quelle décoration pour une chambre Feng Shui ?



S’il est parfois difficile de trouver son équilibre dans la décoration d’une chambre, le Feng Shui nous apporte quelques éléments de réponse sur ce qui devrait y trouver sa place. Il est fortement recommandé d’y inclure des objets dont les couleurs sont complémentaires à la couleur générale de la pièce. En ce sens, des éléments aux accents rouges, roses et blancs se mêleront particulièrement bien à la pièce.

Bougies, cristaux, œuvres d’art sont des éléments de décoration qui peuvent immiscer ces couleurs dans n’importe quel type d’intérieur. Faites attention, en revanche, à éviter la présence d’une bibliothèque dans la chambre. Les livres alourdissent l’espace et possèdent des éléments coupants et pointus. Seuls quelques livres sont appréciés dans la chambre, en particulier le livre de chevet, tant que sa thématique reste quelque chose de positif.


9. Attention aux pièges


Après avoir fait en sorte que la chambre soit zen et Feng Shui, prêtons attention à quelques détails supplémentaires qui pourraient venir troubler cet équilibre nouvellement créé :


  • Les photographies. Il semble parfois évident d’ajouter des photographies de famille ou de ses proches au sein de la chambre. Malheureusement pour eux, il s’agit de votre espace, faites en sorte qu’il ne soit pas troublé en laissant ces cadres dans les espaces communs.

  • La présence de miroir peut être très importante comme vu dans les points précédents mais il faut prendre gare à leur positionnement. N’orientez jamais un miroir directement dans la trajectoire du lit. Cela troublerait la circulation de l’énergie dans cette ligne droite.

  • Évitez les mansardes. Les toits mansardés, au même titre que les poutres, provoquent un sentiment d’oppression. Si vous le pouvez, faites en sorte que le lit ne se retrouve pas sous une poutre, une climatisation ou bien un luminaire.

  • Ayez conscience de la circulation de l’eau. S’il est bien connu qu’il faut éviter de placer le lit sous une circulation d’air telle qu’une aération ou une climatisation, la circulation de l’eau est le revers de cette même pièce selon le Feng Shui. Évitez ainsi de placer la tête de lit contre un mur attenant aux toilettes ou à une salle de bain. Également, ne placez pas de fontaine au sein de votre chambre et évitez les aquariums ou les posters représentant de l’eau.

  • Optez pour des motifs simples. Les motifs chargés et complexes risquent de troubler votre sommeil, rien n’est plus efficace qu’un linge neutre, vibrant par sa seule couleur.




Article initialement publié sur AD Magazine

Par Clément Bellanger




Comments


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page