top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Petits espaces : 5 conseils d'experts pour un salon optimisé




Petits espaces : optimiser son salon


L'espace est un bien tout aussi rare que précieux, surtout à une époque où la surface habitable devient de plus en plus difficile d'accès. Mais ce n'est pas parce que l'on dispose de peu d'espace de vie que l'on doit se limiter, surtout en termes de style. Cela vaut aussi bien pour la cuisine, la salle de bains et le salon : les petits espaces exigent simplement un peu de flexibilité et de créativité. Nous avons demandé à trois décorateurs de nous prodiguer leurs conseils pour tirer le maximum d'un petit salon.



1. Un aménagement intelligent : comment tirer le meilleur partie d’une petite surface


Il n'existe pas d'agencement parfait pour un petit salon. Cela dépend surtout de la configuration de la salle de séjour : est-il long et étroit ou plutôt carré ? « Il faut parfois décaler les meubles par rapport au mur en fonction, expliquent Melissa Antonius et Lena Schimmelbusch de l'agence berlinoise Antonius Schimmelbusch. Nous voyons régulièrement des pièces dans lesquelles les meubles sont placés contre le mur. Qu'en est-il de l'espace vide au milieu ? Il reste inutilisé. Alors que les murs non encombrés offrent de la place pour des bibliothèques ou un accrochage de tableaux. » L'architecte d'intérieur Fabian Freytag conseille lui aussi de prêter une attention particulière au zonage : « Le résultat devrait être carré dans le plan, c'est-à-dire que les pièces allongées devraient être raccourcies optiquement, par exemple en plaçant le canapé ou l'armoire contre le mur le plus court. En revanche, les pièces trop longues peuvent être structurées avec des éléments muraux, des éléments encastrés ou des rideaux. »



De manière générale, avant d'aménager un petit salon, il faut se demander très précisément quels meubles sont vraiment nécessaires, conseille la décoratrice munichoise Stefanie Thatenhorst : « Est-ce que je lis beaucoup et que j'ai besoin de place pour une bibliothèque, ou est-ce que j'ai souvent des visiteurs et que je veux suffisamment de sièges pour les recevoir ? Les meubles nécessaires se choisissent en fonction des besoins et des préférences de chacun. »



Il ne faut en aucun cas suivre l'équation « petite pièce, petits meubles » au risque de faire ressembler l'espace à une chambre de poupée, estime-t-on chez Antonius Schimmelbusch. « Choisissez plutôt l'emplacement idéal pour un canapé confortable et planifiez le maximum d'espace disponible autour. » Conseil supplémentaire des décorateurs berlinois : « Veillez à ce que les pieds de table et de chaise soient esthétiques, car ils sont très proches de vous depuis votre position assise. » Fabian Freytag pense également que « ce n'est pas parce qu'une pièce est petite que les meubles doivent l'être aussi ».


2. Des meubles multifonctionnels



Les meubles multifonctionnels ne sont plus un secret pour personne lorsqu'il s'agit d'utiliser l'espace au maximum. Il en va de même des armoires encastrées, de préférence celles qui disparaissent dans les murs et exploitent deux fois plus chaque mètre carré. Il est logique d'opter pour des meubles qui remplissent plusieurs fonctions. Par exemple, une bibliothèque qui offre une surface de rangement et peut être utilisée comme un bureau, ou un joli tabouret qui sert de table basse et dispose d'une assise amovible pour un espace de rangement.




Les éléments encastrés sont fabriqués sur mesure et utilisent efficacement chaque niche et recoin. Dans les petites pièces, il faut veiller à ce que les objets disparaissent derrière les portes d'armoires fermées pour éviter le désordre visuel. Conseil : peignez les murs et les éléments encastrés dans la même teinte pour les camoufler encore mieux.


3. Penser en hauteur



Peut-être que la surface au sol de votre salon est limitée, mais pas l'espace vers le haut. Certains bâtiments anciens présentent des murs hauts qui peuvent également être utilisés pour des espaces de rangement aussi hauts que possible. Pourquoi pas une bibliothèque particulièrement haute avec échelle intégrée ?




4. Séparer les pièces pour créer des zones



La tendance de l'« open living » se poursuit. Dans ces conditions, la cuisine, la salle à manger et le salon se confondent souvent, également quand on habite un studio-appartement dans lequel tout se passe dans une seule pièce. Alors comment créer des espaces séparés ? Pas forcément avec un paravent, même s'il est flexible, fonctionnel et esthétique. Les rideaux peuvent également être utilisés comme séparateurs de pièce textiles pour isoler les zones souhaitées si nécessaire, tout en attirant le regard grâce à des tissus à motifs. Les bibliothèques font aussi une bonne option : non seulement elles séparent les pièces mais elles créent de l'espace de rangement.




5. Faire paraître un petit salon plus grand


Que ce soit avec de la lumière, de la couleur ou des miroirs, voici quelques astuces pour faire paraître les pièces plus grandes.


La lumière dans les petites pièces


Une autre astuce pour faire paraître une petite pièce plus grande est d'y faire entrer de la lumière. Antonius Schimmelbusch recommande de prévoir plusieurs niveaux de luminosité, c'est-à-dire de travailler avec des appliques murales, des lampes de table et des lampadaires à différentes hauteurs. « L'œil se déplace d'une source de lumière à l'autre et plus ce parcours est long, plus la pièce paraît grande. » L'objectif ? « N'allumer le plafonnier que lorsqu'on cherche son trousseau de clés », indique le duo. Fabian Freytag déconseille également le grand plafonnier central. « C'est un mélange de petites sources lumineuses qui crée une belle atmosphère, et non un plafond lumineux. Créez un concept d'éclairage à hauteur du regard. »






Un bon usage des couleurs


D'un côté, les couleurs claires agrandissent visuellement les pièces. Le blanc, le beige ou le gris procurent ainsi une sensation de lumière et d'ouverture. Il en va de même pour les couleurs monochromes, qui font disparaître les transitions comme par enchantement. Mais cela ne signifie en aucun cas que, parce que vous avez un petit salon, vous devez automatiquement opter pour une couleur murale claire ou un look ton sur ton. « Plus la pièce est petite, plus la couleur peut être sombre, d'après Antonius Schimmelbusch. Une pièce plongée dans un gris-brun fumé, un bleu foncé apaisant ou un vert forêt est très accueillante, suggère la profondeur et paraît plus grande. Et si on le souhaite, on peut aussi peindre le plafond. L'effet en sera décuplé. »



Stefanie Thatenhorst suggère de son côté d'utiliser la couleur et les motifs pour « créer un ordre visuel ». Elle met l'accent sur des couleurs claires pour distinguer des zones sans utiliser les meubles comme délimitation. On peut aussi créer un bon zonage visuel avec des rideaux à motifs. Fabian Freytag vante l'intérêt des rideaux : « Ceux qui pensent que les rideaux ne doivent être placés qu'à proximité des fenêtres se trompent. Les grands murs peuvent être mis en scène à l'aide de tissus, qui apportent également une bonne acoustique. »


Les miroirs et les surfaces réfléchissantes



L'utilisation de miroirs et de surfaces réfléchissantes est incontournable lorsqu'il s'agit d'agrandir l'espace. « Les surfaces réfléchissantes sont une aide précieuse pour donner l'impression d'une pièce plus grande, rappelle Fabian Freytag. Mais attention : en trop grand nombre, les miroirs apportent de la confusion aux petites pièces. C'est pourquoi les miroirs sombres, les peintures laquées très brillantes ou l'aluminium réfléchissant sont de meilleurs outils pour faire paraître les pièces plus grandes. »





Par Fiona Bornhöft

Article initialement publié sur AD Allemagne.




7 vues0 commentaire

Comments


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page