top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Production énergétique : La Dpee note une quasi-stabilité avec +0,1% au 4ème trimestre 2022


Au quatrième trimestre 2022, la production énergétique, corrigée des variations saisonnières, est restée quasi-stable (+0,1%), en rythme trimestriel, en liaison à la légère dynamique de la branche « production et distribution d’eau, assainissement et traitement de déchets » (+2,5%).


Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), toutefois, elle a été contrebalancée par le recul de l’activité de « production et distribution d’électricité et de gaz » (-1,5%). Cette contreperformance des ventes d’électricité6 est le fruit des baisses enregistrées au niveau des tranches basse tension (-0,3%), moyenne tension (-2,1%) et haute tension (-5,1%).


Sur un an, l’activité énergétique est restée dynamique avec des progressions de 8,3% et 12,3%, respectivement, au quatrième trimestre et sur l’année 2022. En cumul sur l’année 2022, la Dpee note que la bonne tenue de la production énergétique reflète la vigueur relevée, simultanément, au niveau des branches « production et distribution d’eau, assainissement et traitement de déchets » (+6,6%) et « production et distribution d’électricité et de gaz » (+16,0%).


Pour cette dernière, la croissance notée est attribuable à la bonne évolution d’ensemble des ventes d’électricité sur toutes les tranches. En effet, les consommations en basse tension se sont consolidées de 12,4%, à la faveur d’un renforcement de leur clientèle (+11,9% ou 232 861 nouveaux clients), sur la période. La progression de 7,8% de la tranche « moyenne tension » est liée à l’accroissement de ses nouveaux adhérents (+5,9% ou 188 nouveaux clients). Pour leur part, les utilisations en « haute tension » ont progressé de 22,8% durant l’année 2022, du fait, en partie, du renforcement de deux (2) unités de son portefeuille clientèle.


S’agissant des exportations, elles se sont décuplées (x10,5), en faveur d’une augmentation de la demande gambienne, durant l’année 2022, avec la tranche « haute tension »7 . Par ailleurs, la production d’électricité s’est renforcée en 2022, grâce à la mise en service des centrales de Gouina (46 Mégawatts) et Malicounda Power (125 Mégawatts) au mois de mai.


Adou Faye, Lejecos

7 vues0 commentaire

تعليقات


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page