top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Transformation structurelle de l’économie : Des progrès ont été enregistrés en 2021 selon un rapport de la Rac



La Revue annuelle conjointe (Rac) du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération note des progrès en 2021 dans la transformation structurelle de l’économie.


«Au titre de la transformation structurelle de l’économie et de la croissance, les résultats montrent que des progrès ont été enregistrés en 2021, même si des difficultés ont été notées dans l’atteinte de certaines cibles. Concernant le secteur agricole, de nombreuses initiatives et mesures ont été prises pour renforcer la production. Toutefois, la configuration de l’hivernage a entraîné des contre performances pour la plupart des spéculations », lit-on dans le document.



Pour le sous-secteur de la pêche, la situation des débarquements est baissière depuis 2020 et les résultats enregistrés de l’aquaculture restent encore insuffisantes pour inverser la tendance. Les activités de l’industrie minière se sont consolidées avec l’élargissement du périmètre exploité de Sabodala Gold Operations (Sgo), la montée en puissance de Petowal Mining Company (Pmc) ainsi que l’augmentation de la production de phosphates.


Toutefois, des efforts restent à faire pour améliorer l’exploitation minière artisanale afin de faire du sous-secteur un véritable levier de développement économique et social.  Dans le domaine de l’industrie, malgré les résultats notables enregistrés à travers le développement des plateformes industrielles intégrées, il est nécessaire d’accélérer la mise en place des agropoles pour renforcer la transformation des ressources agro-sylvo- pastorales, de développer des industries à haute intensité technologique et d’innovation et de mettre en place une industrie pharmaceutique pour répondre à la demande nationale de médicament.


 Après une année extrêmement difficile, souligne la Rac, le secteur du tourisme a su résister en 2021, grâce à l’accompagnement de l’État, notamment par le renforcement du crédit hôtelier et l’application de mesures fiscales en faveur des industries touristiques. L’accent devra être mis sur le développement du tourisme local en valorisant le patrimoine naturel et culturel du Sénégal afin de développer une offre attractive et diversifiée.


Le secteur de la microfinance a contribué de façon globale à l’approfondissement du secteur financier, même si les créances en souffrance et les charges d’exploitation restent toujours élevées et le niveau de liquidité faible. Les réformes et politiques mises en œuvre dans le secteur de l’économie numérique en 2021, visant à renforcer la concurrence et à promouvoir l’innovation, ont permis de renforcer l’accès de la population au Tic.


Cependant, il existe toujours sur le territoire national, une certaine disparité ou absence constatée de couverture, notamment dans les zones frontalières. Dans le domaine des infrastructures et services de transport, des résultats satisfaisants ont été enregistrés en termes de construction et/ou de réhabilitation, grâce aux importantes ressources mobilisées par le Gouvernement.


Cependant, il reste de gros efforts à faire dans le domaine du renouvellement du parc automobile de transport et de la sécurité routière.



Article initialement publié dans Lejecos

Par Adou Faye

4 vues0 commentaire

Comments


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page