top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Uemoa : Les taux d'intérêt débiteurs des banques ont connu une hausse de 1 Point de base en décembre


Les résultats de l’enquête sur les conditions de banque révèlent, à l'échelle de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (Uemoa), que les taux d'intérêt débiteurs des banques au cours du mois de décembre 2022 ont connu une hausse de 1 Point de base (Pdb) par rapport au mois précédent.

Selon la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) note que hors charges et taxes, le taux débiteur moyen est ressorti à 6,71%, contre 6,70% un mois auparavant et 6,22% un an plus tôt.


Le coût du crédit bancaire a augmenté en Guinée-Bissau (9,48% contre 8,26%), au Niger (8,70% contre 7,58%), au Bénin (7,20% contre 6,66%), au Mali (7,64% contre 7,24%), au Burkina (7,50% contre 7,36%) et au Sénégal (5,83% contre 5,71%).


En revanche, une baisse a été notée en Côte d’Ivoire (6,20% contre 6,91%) et au Togo (7,13% contre 7,14%). Les taux d'intérêt créditeurs des dépôts à terme ont reculé de 6 pdb pour s'établir à 5,33%, contre 5,39% un mois plus tôt et 5,27% une année auparavant.


Par pays, une baisse de la rémunération des dépôts est notée en Guinée-Bissau (4,09% contre 5,49%), au Niger (5,38% contre 6,44%), au Togo (4,97% contre 5,55%), au Mali (4,94% contre 5,15%), au Bénin (4,98% contre 5,11%) et au Sénégal (5,56% contre 5,64%).


Par contre, une hausse de la rémunération des dépôts est relevée au Burkina (5,86% contre 5,32%) et en Côte d’Ivoire (5,51% contre 5,38%).


Par Bassirou MBAYE, Lejecos

5 vues0 commentaire

Comments


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page