top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Maison & Déco : les solutions pour restaurer une table en bois en 5 étapes



Au lieu de la jeter, il est possible de récupérer une table en bois afin qu'elle soit comme neuve.


Restaurer une table en bois n'est pas réservé aux bricoleurs, aux menuisiers et aux designers. Vous aussi pouvez redonner de l'éclat une vieille table achetée en seconde main et aux puces. Vous n'avez jamais manié du papier de verre ? Pas de panique. Sachez que c'est assez facile.


Qui sait, vous découvrirez-vous votre vocation ? Une fois cet art maîtrisé, vous serez même impatient d'appliquer vos nouvelles connaissances à d'autres types de meubles.

Découvrez comment rénover une table en 5 étapes.


Préliminaires : le matériel


Avant de vous lancer, assurez-vous d'avoir les fournitures nécessaires :


  • Un spray nettoyant et un chiffon (ou des serviettes en papier)

  • Du papier de verre à 60, 120 et 360 grains

  • Un bloc de ponçage ou une ponceuse électrique

  • Un chiffon sec et propre

  • De la teinture pour bois (ou apprêt et peinture)

  • Du dissolvant pour peinture et vernis

  • Un couteau à mastic

  • Un pinceau


Étape 1 : observez votre table en bois


Le designer Andrew Hamm conseille de commencer par « observer sa table. Les meubles très ornementaux sont plus difficiles à restaurer, admet-il. Si vous n'avez jamais restauré quoi que ce soit, évitez de vous attaquer à une table avec trop de détails sculptés, de volutes et d'angles serrés ».


Le bois massif est le meilleur candidat à la restauration. La remise à neuf d'une table en stratifié ne fonctionnera pas non plus, ajoute-t-il. Il s'agit de plastique. Si vous n'êtes pas sûr du type de surface auquel vous avez affaire, Andrew Hamm recommande d'observer le grain du bois : « Si les mêmes motifs se répètent à l'identique, il s'agit de stratifié. »


Étape 2 : nettoyez votre table en bois


La principale erreur commise par les novices en matière de rénovation est de ne pas nettoyer suffisamment la surface avant de la décaper. Éliminez toute trace de saleté, d'huile ou de graisse avec un chiffon. Poncez si cela ne part pas. Un conseil : utilisez des produits de nettoyage standard, comme un nettoyant universel.


Étape 3 : décapez la surface


Plusieurs possibilités s'offrent à vous. Vous pouvez utiliser un décapant chimique afin d'enlever les premières couches de peinture ou de teinture ; assurez-vous simplement de suivre les instructions figurant sur l'étiquette du produit. Il est généralement recommandé de porter des gants en caoutchouc avec des manches longues et de travailler dans un endroit bien ventilé. Une fois que le décapant a ramolli la finition, passez un couteau à mastic ou un grattoir sur le bois pour retire la première couche. Ensuite, poncez la table à l'aide d'un papier de verre de grain 80 à 120 pour vous assurer que la surface est aussi lisse que possible.


Vous pouvez également utiliser du papier de verre à gros grain (60) pour enlever la couche de finition. Vous pouvez poncer à la main, mais une ponceuse électrique rendra la tâche beaucoup plus facile. Pour finir, essuyez la table avec un chiffon anti-poussière, puis poncez à nouveau la surface, cette fois avec du papier à grain 120, pour bien polir le bois.


Étape 4 : appliquez de la teinture ou une huile sur votre table


« Les huiles adaptées pénètrent dans le bois et le protègent. Elles peuvent être appliquées régulièrement pour faire ressortir les couleurs du bois sans brillance », indique Andrew Hamm. Utilisez de l'huile pour teck pour les bois plus denses, ou l'huile de tung ou de l'huile danoise pour une finition polyvalente. Si vous n'aimez pas la couleur naturelle du bois de votre table, trouvez une teinture (ou une peinture) qui vous plaise. Attention : n'essayez pas de vieillir artificiellement votre table en appliquant une teinture : « Aucune teinture n'égalera la façon dont la table en noyer de votre grand-mère a vieilli au soleil dans sa salle à manger pendant 60 ans », prévient Andrew Hamm.


Vous pouvez d'abord appliquer un produit d'entretien avant de vous attaquer à la teinture, il peut vous aider à avoir une surface uniforme. Une fois que c'est fait, utilisez un pinceau pour appliquer une couche de teinte à bois dans le sens du grain. Laissez sécher, puis utilisez du papier de verre très fin (grain 360) pour éliminer les aspérités et les peluches, et essuyez. Appliquez une autre couche, puis une autre – tout dépend de la profondeur de la couleur que vous recherchez. Si vous appliquez une couche d'apprêt, pensez à poncer cette couche avant de passer à la teinture. Andrew Hamm ajoute que la peinture n'est pas aussi durable qu'un traitement à l'huile, en particulier pour un meuble très utilisé comme table de cuisine.



Étape 5 : les finitions


Si vous avez rénové votre table avec de l'huile, vous avez terminé. Si vous avez appliqué une teinture ou de la peinture, Andrew Hamm recommande d'appliquer une couche de protection ou de finition transparente pour vous assurer de la longévité de votre table. Enfin, poncez votre œuvre à l'aide d'un papier à grain fin. C'est terminé !



Article initialement publié dans AD US

Par Kenzi Wilbur et Katherine McLaughlin

Comentários


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page