top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Financement des infrastructures et le possible rôle pour le secteur financier de l'UEMOA.



La BCEAO et HEC Paris ont débuté leurs masters class 2023 à destination du secteur financier de l’UEMOA. Pour le premier exercice, il a été question de financement des projets d’infrastructures et du possible rôle pour le secteur financier.


A l'occasion de la conférence internationale sur le thème : "Financement des infrastructures en Afrique : quelles stratégies pour les banques ?", organisée par le COFEB, le centre de formation et de recherche de la BCEAO, des institutions financières de la sous-région ont été entretenues sur cette question dans le cadre d'une leçon inaugurale donnée par Bertrand Quelin, professeur permanent de stratégie à HEC Paris.


Ce dernier a débuté son intervention en revenant sur les marges de progression que les pays à faibles revenus, y compris ceux de l'UEMOA, peuvent réaliser sur les 15 étapes d’implémentation de projets d'infrastructures, notamment en termes de planification de la mobilisation de ressources budgétaires et d'exécution effective.


M. Quelin a également relevé l'importance des infrastructures en Afrique, qui ont solidement contribué à la croissance du continent sur la période 1990 à 2005, avant d’aborder les différentes opportunités de financement des infrastructures et les risques qui y sont associés.




De son point de vue, les banques et autres établissements financiers de l'UEMOA ont un rôle important à jouer dans la construction des infrastructures de la sous-région, s'ils peuvent bien identifier et gérer les risques, encourager les pays à s'engager dans des perspectives de projets internationaux, comme c'est le cas par exemple avec divers projets de câbles sous-marins pour l'internet, et bien étudier avec les gouvernements les dynamiques économiques de chaque projet.


Le Professeur Quelin a suscité l'attention d'une audience qui n'a pas manqué de poser des questions et d'échanger sur cette thématique qui reste complexe et mobilise les communautés des investisseurs au niveau local, régional et mondial. Rappelons que cette Conférence marquait le lancement officiel de l'édition 2023 des Parcours certifiants BCEAO-COFEB/HEC Paris, destinés aux cadres et dirigeants de l'écosystème bancaire et financier de l'UEMOA et des autres pays d'Afrique.


En marge de la Master-Class internationale, les différents Parcours certifiants proposés conjointement par les deux institutions ont été présentés aux participants. Pour rappel, l'offre de formation est composée de trois (3) produits. Le premier Parcours de formation est dénommé "Certificat Executive Management Stratégique Bancaire 1" (CEMSTRAT 1). Ce Parcours cible les acteurs de la chaîne des valeurs du système bancaire et financier ainsi que les Cadres dirigeants opérationnels et Directeurs de départements des secteurs privé et public. Il démarre le 03 juillet 2023 et sera axé notamment sur les piliers de la nouvelle économie digitale, ses risques juridiques, économiques et géopolitiques.


Le deuxième Parcours intitulé "Certificat Executive Management Stratégique Bancaire 2" (CEMSTRAT 2) sera lancé le 12 juillet 2023. Il est destiné aux Directeurs Généraux, Directeurs Généraux Adjoints de banques et établissements financiers, ainsi qu'aux hauts responsables des administrations publiques et des organisations régionales.


Ce parcours porte globalement sur le pilotage de la performance des structures (vision stratégique, création de valeur, gestion des situations de crise, nouvelles approches en matière de modèle économique, etc.). L'édition 2023 enrichit celle de 2022 par quelques thématiques liées aux tendances actuelles de l'ingénierie financière et aux opportunités offertes par le marché international des capitaux.


Enfin, les deux partenaires (BCEAO-COFEB/HEC Paris) se sont associés pour proposer aux cadres des banques et des institutions financières de la zone UEMOA une série de webinaires thématiques de courte durée (deux demi-journées par thème). Les thèmes sont identifiés en fonction de leur intérêt, au regard du contexte et des besoins recueillis.


Par Agence Ecofin

4 vues0 commentaire

Comments


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page