top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

L’économie sénégalaise a enregistré des gains de compétitivité-prix au mois de mars.


Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), l’économie sénégalaise a enregistré des gains de compétitivité-prix évalués à 4,6%, au mois de mars en variation mensuelle.


Ce résultat est imputable aux effets combinés du différentiel d’inflation favorable (-1,2%) et de la dépréciation du franc CFA par rapport aux monnaies des pays partenaires commerciaux (-3,4%).


Face aux pays partenaires membres de l’UEMOA et de la zone Euro, des gains de compétitivités estimés respectivement à 0,6% et 1,5%, dus aux différentiels d’inflation favorables pour l’économie sénégalaise, ont été relevés.


Comparativement au mois de mars 2022, la compétitivité-prix de l’économie sénégalaise s’est détériorée de 2,2%, en liaison avec le différentiel d’inflation défavorable (+2,3%) face aux pays partenaires commerciaux. Toutefois, elle a été amoindrie par la dépréciation de la monnaie locale vis-à-vis de celles des pays partenaires (-0,1%).


Par Adou FAYE, Lejecos

3 vues0 commentaire

Comments


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page