top of page
  • Photo du rédacteurBabacar Diallo

Terrasses et jardins : comment adopter l’effet jungle chez soi.


En pleine nature plus ou moins domptée, les terrasses et les jardins se mêlent à l’architecture. Ces paysages luxuriants offrent des îlots de fraicheur apaisants.

1. Une terrasse en osmose avec l’environnement

À Bali, cette maison vit en permanence avec la jungle sauvage. L'agence A Work of Substance, fondée par l'architecte français Maxime Dautresme, a conçu une terrasse sous un auvent, qui s’harmonise avec les extérieurs foisonnants, en utilisant un bois local et durable. Les plantes endémiques comme les feuillages tombants Vernonia Elliptica et les fougères arborescentes Dicksonia antartica envahissent les éléments de l’architecture.


2. Entre plantations et architecture

En Californie, l’une des nombreuses terrasses arborées de la villa Mid-century a été imaginée par le paysagiste Raymond Jungles en collaboration avec l’architecte d’intérieur Jamie Bush. Ils ont créé un lien élégant entre le végétal et le minéral, dans une ambiance typiquement californienne. Les fauteuils outdoor (William Haines Designs) sont sublimés par le sol en terrazzo, tandis qu’un palmier est inséré dans une corniche tout en courbes aux accents sixties.


3. La terrasse en vedette

Dans le restaurant de l'hôtel Tropical sur les hauteurs de Saint-Barth, rénové par le décorateur Oscar Lucien Ono, la nature investit la terrasse. On peut y déjeuner à l’ombre dans une ambiance exotique et vintage. La végétation a, par ailleurs, inspiré une fresque panoramique, à l’intérieur du restaurant, aux motifs végétaux du peintre-décorateur Raphaël Schmitt.


4. En harmonie avec un site naturel protégé

Construite en 1954, cette maison à Hawai est située au cœur d’une réserve naturelle qui domine la ville. Le jardin, à la fois ordonné et bohème, est composé de fougères, d’arbustes à thé, de broméliacées colorées et de plantes tropicales. Tombée sous le charme de cette nature abondante, la décoratrice Ginger Lunt s’y est installée pour y vivre et y travailler. Les matériaux naturels locaux comme la pierre volcanique noire et le bois de koa sont associés au béton et aux murs habillés de panneaux de bois, revêtement typique de l’architecture traditionnelle de l’île.


5. Un patio verdoyant au cœur d’une architecture audacieuse

À Madrid, dans cette maison moderniste, l’agence Langarita Navarro a pensé la conception du projet d’architecture en lien étroit avec le jardin luxuriant. Le patio est baigné de fraicheur tandis que le salon outdoor dialogue avec la végétation. On a creusé en profondeur pour se rapprocher de la nappe phréatique et acquérir plus d’autonomie en matière d’irrigation. Ainsi, l’humidité constante a permis à de nombreuses variétés de plantes de pousser.

Par AD Magazine


3 vues0 commentaire

Σχόλια


  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement
  • Linkedin
bottom of page